Tag Archives: damassama

Le Damassama à l’Opéra de Lille

Le Damassama, œuvre interactive que j’avais co-réalisée l’année dernière, sera à l’Opéra de Lille le 12 Mai de 12H30 à 18H00 !

L’opéra fait régulièrement des journées intitulées Happy Day où le public est invité à découvrir des mini-concerts et spectacles dans les différents espaces du bâtiment, ainsi que des installations : c’est donc l’occasion de découvrir ou redécouvrir cette installation.

Pour ceux qui n’auraient jamais entendus parler de l’installation, voici sa description, par Léonore :

Amphithéâtre de bols tibétains, le Damassama réserve au visiteur la place de chef d’orchestre, initiateur par sa gestuelle de réactions instrumentales (par capteurs interposés) invitant à un cheminement musical personnalisé.
Le vécu de l’expérience sonore de l’instrument suscite l’écoute attentive, introspective des dimensions de soi, des autres et de l’environnement personnel. De simples auditeurs, nous devenons instrumentistes et recréateurs de l’univers sonore.
Lors de l’intervention, les vibrations pénètrent le corps et y persistent, incitant à écouter le monde dans une réalité spirituelle dont nous sommes les auteurs sur l’instant.

Damassama @ Panorama 13

Durant ces dernières semaines, j’ai co-réalisé un projet nommé Damassama, une installation d’art numérique à l’initiative de Léonore Mercier. Le travail s’est réalisé en coopération avec l’équipe de recherche MINT, de l’Ircica. Maintenant que l’installation est terminée, vous pouvez aller l’essayer jusqu’au 24 Juillet au Fresnoy (Tourcoing), durant l’exposition annuelle Panorama (#13 cette année). Petite présentation de cette installation :

Damassama est une installation constituée de deux plans disposés en demi-cercles sur lesquels reposent des bols tibétains. Des marteaux frappent sur ces bols afin de les faire sonner, et ces marteaux sont activés grâce à la gestuelle de votre corps. Vous vous placer au centre de cet amphithéâtre et pour déclencher un bol, il suffit de tendre le bras dans sa direction. Pour faire une montée de gamme, vous pouvez balayer avec vos mains devant vous ou encore lancer vos bras pour un accord. Le tout étant harmonisé sur une gamme orientale, on se prend vite au jeu de créer des atmosphères un peu mystiques !

Côté technique, le seul capteur utilisé est une Kinect. A coup d’OpenNI, Mididings, Jack, Python, C++ et j’en passe, nous avons pu relever le défi de réaliser cette installation complexe, ce qui n’était pas gagné d’avance :-)

Bref, je vous laisse visionner les quelques photos, ça vaudra mieux qu’un long discours…