Tag Archives: france

Portefeuille minimaliste

Ca y est, j’en suis convaincu : mon année 2014 sera placée sous le signe du minimalisme. Cette fois, je m’attaque à mon portefeuille.

Vous savez, ce gros truc rempli d’un milliard de cartes de visites, fidélité, à puce, de tickets de caisse, de flyers de concerts, de monnaie (et j’en passe…). Il pèse une tonne, me donne l’impression que ma veste est enceinte et m’oblige à fouiller pendant 15 minutes pour trouver quelque chose. Bref, il faut qu’ça cesse, comme dirait un célèbre MC.

The Poquito Minimalist Wallet

J’ai alors commencé à m’intéresser à ce problème, pour découvrir qu’il y avait de plus en plus de designers qui produisaient des portefeuilles minimalistes. Cerise sur le gâteau, la plupart a été financée sur Kickstarter : X-wallet, Vestige, Cinch, Capsule et j’en passe.

La confiture française sous plastique

Bien que ces portefeuilles soient parfaits pour la plupart des gens, ils le sont moins lorsque l’on est français. Ça ne vous dit rien une célèbre carte aux dégradés bleus/verts que vous êtes obligée de balader 24h/24 ? Mais si, notre bonne vieille carte d’identité… au format “1,9x carte de crédit” ! Et là, le portefeuille minimaliste, il n’y a plus qu’à le rêver en se disant qu’il va falloir attendre que la réforme sur la taille de la carte d’identité passe. Soit dans 10 ans. Ou jamais.

Une seule solution : essayer de bricoler quelque chose où cette damnée carte pourrait rentrer. Après une journée de dessin, vadrouillage, couture & coups de cutter, voici donc un premier essai (prototypé en carton) :

Prototype de portefeuille minimalistePour faire court : il y a 2 emplacements tenus par une bande tissu élastique d’un côté pour les cartes de taille “crédit”, deux panneaux qui prennent la carte d’identité en sandwich et le panneau arrière sur lequel passe la même bande élastique permet d’attacher des notes de frais (ça c’était le petit bonus pour mon usage). Sous celles-ci, le panneau est légèrement creusé de manière à pouvoir stocker une pièce, une carte SD ou encore une clé de secours. Des encoches sont soigneusement placées afin d’accéder directement à certaines cartes, sous la pile.

Résultat, c’est quand même deux fois plus grand, mais ça n’est pas beaucoup plus épais. Et surtout, ça ne se plie pas, donc moins de risque d’entasser tous ces papiers qui me passent par la main.

Cela fait donc une semaine que je me balade avec et je peux certifier que ça m’a déjà largement profité et que c’est beaucoup plus agréable à transporter ! Encore quelques améliorations à faire sur la tenue des cartes et je passerai sur un prototype bois (à la découpe laser) ou peut-être plastique (à l’imprimante 3D) — même si je n’aime pas trop le plastique.